Les besoins en eau

L'eau est indispensable à la vie et le khangtsène de Ngari du monastère de Séra Djé manque cruellement de ce besoin humain fondamental.

Il y a souvent manque d'eau, ce qui pose un sérieux problème pour la santé des moines, particulièrement aux membres les plus jeunes et les plus âgés de la communauté. C'est le plus grave défit du khangtsène que pouvez aider à relever.

 

Chaque moines utilise en moyenne 4 fois le robinet par jour, ce qui fait 4 200 utilisation par semaine [(4x7) x 150].

La propreté fait intrinsèquement partie de la vie d'un moine. Même durant les vacances, il leur est nécessaire de se laver et de nettoyer les lieux pour des besoins liés aux rituels. Cela ajoute des contraintes supplémentaires à leurs installations déjà limitées.
Les moines ont cruellement besoin de rénover leur réservoir d'eau mais ils n'en n'ont pas les moyens.

 

Deux petits réservoirs de 3 000 litres chacun ont été posé sur les nouveaux toits des immeubles et les moines ont creusé des puits.

Le nouveau réservoir

Les moines prévoient de construire un réservoir de 50 000 litres d'eau semblable à celui de la photo ci-contre, afin qu'ils puissent rester en bonne santé et propres. Cette eau leur permettrait également d'avoir un potager et un verger biologiques pour avoir des fruits et des légumes sains et d'être plus autonome.

 

Ils espèrent construire ce château-d'eau de 50 000 litres pour améliorer l'accès à l'eau du khangtsène. Les coûts de ces travaux sont estimés à 900 000 roupies indiennes (environ 13 000 €)

Khènsour Rinpoché Jampa Tègchok 1930 - 2014

Les amis du khangtsène de Ngari
Bordeneuve

81500 Marzens

 

contact@amis-du-khangtsene-de-ngari.fr

Téléphone : +33 6 81 05 50 58

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Les amis du khangtsène de Ngari