Les prières effectuées par les moines

Tous les êtres souhaitent le bonheur et ne désirent pas la souffrance. Pour cela, partout sur cette terre, la plupart des gens font des prières afin que leurs souhaits soient exaucés et les difficultés de la vie soient surmontées.

 

Les prières bouddhiques peuvent parfois être très élaborées et durer une journée entière, voire plus. Les prières peuvent également être effectuées par l'ensemble des moines. Dans ce cas, quand tous les moines y participent avec diverses offrandes, on appelle ces cérémonies des « poujas ».

 

Les moines peuvent vous aider en faisant des poujas quand les choses vont mal, comme par exemple lorsqu'on est malade, quand on doit faire face à la mort ou encore lorsqu'on a le sentiment que rien ne réussit dans la vie.

 

 

Quelles poujas ?

Pouja à Tara

Tara est un boddha féminin invoquée pour la longue vie et la protection. Elle agit rapidement pour accorder de l'aide ou des bénédictions. La pouja à Tara, qui comprend une récitation extensive de mantras et de nombreuses offrandes (tib. Dolmé tsog), apporte de la chance dans toutes vos activités et une longue vie. Tara apporte protection y compris de la vie pour celles et ceux qui sont en danger ou ont des difficultés.
Mantra de Tara : Om taré toutaré touré soha.

 

Photo ci-contre : Une des statues de Tara du stoupa de Bodhgaya.
Il est dit que cette statue accorde tous les souhaits qui lui sont adressés avec un cœur pur.

 

Pouja du Bouddha de médecine
C'est une pouja de guérison spéciale pour les malades qui sont dans une condition critique. Ce rituel permet aux traitements d'être plus efficaces. Il apporte une bonne santé et une guérison rapide.

Mantra du Bouddha de médecine : Om békadzé maha békadzé békadzé radza samoungaté soha..

 

 

Poujas de Doukar (Ushnishasitatapattra), la déité de l'ombrelle blanche et du Soutra du cœur
Ce rituel aide à éliminer les obstacles et les influences néfastes, il vous aide également à trouver la paix et le bien-être ainsi que le succès de vos activités.

 

Pour demander des poujas, vous pouvez soit contacter directement le khangtsène de Ngari du monastère de Séra soit nous contacter.

Les poujas demandent beaucoup de préparation et de matériel. Parmi ces différents ingrédients
que nous devons acheter pour ces rituels, on trouve :


- des lampes à beurre ;
- de la farine pour les gâteaux rituels (tib. torma). Il s'agit d'une offrande symbolique à base d'ingrédients naturels.
- de l'encens ;
- du thé au beurre ;
- du lait, du thé, de la farine pour le pain ;
- une offrande aux moines qui participent ;
- du bois pour faitre du feu ;
- des écharpes de soie (tib. khata) utilisées dans les rituels.

 

Le montant approprié de la donation/contribution pour effectuer les poujas que vous demandez dépend bien sûr du nombre de moines qui y participent ainsi que de la durée des prières. Nous suggérons entre 10 et 50 € (ce qui inclus l'achat des ingrédients nécessaires).
Il est toujours utile pour votre condition d'accumuler des mérites en demandant une vaste pouja, c'est-à-dire une pouja où tous les moines participent pendant une journée. Cependant, l'argent ne doit jamais être un obstacle. Votre contribution doit être en fonction de vos moyens.

Gardez à l'esprit que la différence qui existe entre quelques moines qui prient (3 ou 4) et une pouja d'une journée à laquelle participent 150 moines peut être comparée au nettoyage de votre maison avec un balai qui n'a que quelques brins et un balai qui a une brosse complète. Si vous avez la possibilité de faire une donation pour une telle pouja (quelle qu'elle soit, selon votre choix), c'est comme si vous balayiez votre maison avec un beau balai tout neuf et efficace. Votre donation doit aussi être en rapport avec l'aide que vous essayez d'obtenir.

 

A titre indicatif, en novembre 2009 le coût de la préparation et des ingrédients nécessaires à une pouja d'une journée avec tous les moines tournait autour de 3 300 roupie indiennes (environ 50€). La plus petite prière que nous pouvons faire pour vous, est de lire votre nom au cours de nos prières quotidiennes. C'est ce que nous pouvons faire si vous n'avez pas les moyens de contribuer financièrement au rituel.

 

Si vous désirez demander une pouja pour vous ou pour quelqu'un d'autre, vous pouvez soi nous contacter, soit aller directement sur le site (en anglais) du khangtsène de Ngari.

Khènsour Rinpoché Jampa Tègchok 1930 - 2014

Les amis du khangtsène de Ngari
Bordeneuve

81500 Marzens

 

contact@amis-du-khangtsene-de-ngari.fr

Téléphone : +33 6 81 05 50 58

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Les amis du khangtsène de Ngari