La vie monacale

Vivre un style de vie monacal permet d'avoir le moins de distractions possibles. Ainsi, les moines pouvent-ils se concentrer sur leurs études pour le bien de tous les êtres sensibles. Tous les moines du khangtsène étudient à l'université monastique en vue de l'obtention du diplôme de guéshé (docteur en philosophie). Achever ce cursus prend entre 15 et 20 ans. Chaque jour, les moines suivent les cours de philosophie, les sessions de débats et de prières communes, et se rassemblent pour le programme religieux et académique de l'université monastique.

Le cursus suivi par les moines comprend la lecture intensive des écritures et la mémorisation de prières et de chants, la mémorisation de textes racines de philosophie, l'étude des cinq traités philosophiques majeurs et de leurs différents commentaires, l'étude et la pratique de la dialectique bouddhiste.

 

En étudiant, non seulement tendent-ils à devenir un peu plus érudit, mais surtout ils recherchent à être bénéfique à toute l'humanité.

Ils contribuent au bien-être de la planète en :

- Rendant accessible les enseignements anciens ;
- Préservant l'existence de connaissances établies au cours de siècles ;
- Aidant les autres sur le chemin vers l'Éveil ;
- Maintenant la culture tibétaine en exil.

 

Notez que les moines doivent non seulement poursuivre l'étude théorique des traités philosophiques et des commentaires, mais qu'ils doivent aussi débattre et discuter de leur sens, et, plus important encore, les méditer dans la quiétude de la nuit quand il n'y a aucun bruit ni aucune distraction. De ce fait, l'hébergement des moines joue un rôle important pour le succès de leurs études philosophiques et de leurs pratiques spirituelles.

Khènsour Rinpoché Jampa Tègchok 1930 - 2014

Les amis du khangtsène de Ngari
Bordeneuve

81500 Marzens

 

contact@amis-du-khangtsene-de-ngari.fr

Téléphone : +33 6 81 05 50 58

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Les amis du khangtsène de Ngari