Le khangtsène de Ngari

Le khangtsène de Ngari de Séra Djé est l'une des seize « maisons » de l'université monastique de Séra Djé, située à Byllakuppé, le plus ancien camp de réfugiés tibétains en Inde, dans l'état du Karnataka au sud de l'Inde.
Khangtsène est un terme tibétain signifiant « hôtel ». Comme dans tous les grands monastères du Tibet central chaque khangtsène est lié à une province du Tibet et sert à héberger les moines originaires de cet endroit. Ces maisons fonctionnent indépendamment et doivent trouver leurs propres mécènes pour subvenir aux besoins des moines et assurer leurs besoins vitaux (soins médicaux, matériel d'étude ainsi que frais d'hébergement).
60% des moines ont entre 15 et 30 ans. La plupart d'entre eux sont issus de familles ou de provinces défavorisées. C'est pourquoi ils ont besoin d'un soutien financier considérable. Le khangtsène de Ngari est l'un des plus pauvres de l'université monastique de Séra Djé.
Les études bouddhistes ont pour but, entre autres choses, de maintenir et répandre la paix et l'harmonie, d'engendrer la bonté chez l'être humain et de promouvoir le sens de responsabilité. Le khangtsène nous permet de nous sentir à l'aise car nous vivons dans un environnement où les moines parlent le même dialecte et ont les mêmes usages. Beaucoup d'entre nous étant très jeunes, ce cadre est très important. Ainsi, bien qu'étant loin de chez nous, nous avons le sentiment d'être à la maison pendant que nous étudions de toutes nos forces pour le maintien de notre héritage bouddhiste.

 
SERA JHE NGARI EDUCATION SOCIETY
SERA JHE MONASTERY
House n°42
Bylakuppe 571104
Mysore District
Karnataka State
India
 

Une bien triste nouvelle

 

Chers amis du khangtsène de Ngari,

 

Comme la plupart d'entre vous le savent déjà, Khènsour Rinpoché Jampa Tègchok a quitté son corps saint cette nuit (le 29 octobre) à l'hôpital de Mysore à 1h40, heure indienne.
Comme l'a écrit Guéshé Jamyang Tashi du khangtsène de Ngari : « C'est une bien triste nouvelle, notre Rinpoché Khènsour Jampa Tègchok est décédé la nuit dernière. Nous venons de perdre le lama racine de notre khangtsène. »
Le vénérable Steve a mentionné que « on ne peut exprimer la bonté de Khènsour Rinpoché ». Nous pouvons tous relier ces mots à notre propre vie et à notre connexion karmique avec Rinpoché.
Nous prions tous pour qu'il revienne rapidement nous guider et pour avoir l'opportunité de le retrouver très rapidement.

Différentes poujas seront effectuées, bien sûr à Séra, mais aussi :
- à l'Institut Vajra Yogini, pouja du Bouddha de la médecine et récitation de la prière royale ce soir.
- au monastère Nalanda, Gourou Pouja ce soir à 19h, Bouddha de la médecine samedi soir 19h, Gourou pouja dimanche 19h.
- selon les conseils de Guéshé Ngawang Drakpa de San Francisco, Gourou pouja et récitation de la prière royale.

Nous vous tiendrons informé(e)s

Khènsour Rinpoché Jampa Tègchok 1930 - 2014

Les amis du khangtsène de Ngari
Bordeneuve

81500 Marzens

 

contact@amis-du-khangtsene-de-ngari.fr

Téléphone : +33 6 81 05 50 58

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Les amis du khangtsène de Ngari